Brèves

Appel à projets locaux contre la haine et les discriminations anti-LGBT

 
 
Logo Dilcrah

L'appel à projets locaux contre la haine et les discriminations anti-LGBT 2018 est ouvert. La date limite de dépôt des dossiers de candidature est fixée au vendredi 23 février 2018.

La délégation interministérielle à la lutte contre le racisme, l’antisémitisme et la haine anti-LGBT (DILCRAH) soutient et encourage les initiatives de la société civile engagée contre la haine et les discriminations.

Le « plan de mobilisation contre la haine et les discriminations anti-LGBT », lancé en décembre 2016 et coordonné par la DILCRAH, rappelle qu’en République, chaque citoyen doit être respecté quelle que soit son orientation sexuelle ou son identité de genre.

En 2017, 157 projets, répartis dans 42 départements, ont été subventionnés dans le cadre d’un appel à projets contre la haine et les discriminations anti-LGBT et sont venus compléter la mobilisation et l’action des services de l’Etat et des collectivités territoriales contre la haine et les discriminations envers les personnes lesbiennes, gays, bi, trans et intersexes (LGBTI).

 

Fort de ce succès, et afin de renforcer ses actions dans les départements, la DILCRAH, en liaison avec les préfectures, lance en 2018 un appel à projets spécifique à destination des structures locales contre la haine et les discriminations anti-LGBT. Doté d’une enveloppe de 500 000 euros, il permettra de soutenir des projets citoyens liés à l’information, la prévention, la formation et l’aide aux victimes, ainsi que les actions de communication et l’organisation d’événements.

Ensemble, continuons à faire reculer la haine et les discriminations anti-LGBT !

Lisez attentivement l'appel à projets ci-dessous ainsi que ses deux annexes. Il est impératif de retourner votre dossier complet au plus tard le 23 février 2018 à l'adresse suivante :

Préfecture de la Gironde
 Bureau du Cabinet - Référent CORA
 2, Esplanade Charles de Gaulle
 CS 41397
 33077 Bordeaux Cedex

Pour tout renseignement vous pouvez joindre le correspondant CORA de la Préfecture de Gironde par téléphone : 05 56 90 60 13.