Communiqués et dossiers de presse

8 mars : journée internationale des droits des femmes

 
 
logo 8 mars

À l’occasion de la Journée internationale des droits des femmes, Didier Lallement, préfet de la région Nouvelle-Aquitaine, préfet de la Gironde, a organisé jeudi 8 mars 2018 deux actions permettant de mettre en valeur et de renforcer l’engagement de l’État en matière d’égalité entre les femmes et les hommes en Nouvelle-Aquitaine.

  • Déjeuner « Femmes de la Sécurité »

Le préfet a réuni autour d'un déjeuner 16 femmes travaillant dans les services de sécurité (policière, gendarme, militaire, pilote d’hélicoptère, démineuse, chef de centre d’incendie et de secours, maître-chien, mécanicienne à la base aérienne de Cazaux...).

 

IMG_7802

 

 

  • Lancement du réseau « Femmes de Nouvelle-Aquitaine »

Mis en œuvre à l’initiative du préfet de la région Nouvelle-Aquitaine, ce réseau a pour ambition de rassembler des femmes hauts-fonctionnaires de la région, issues de différents ministères. Ce réseau s’inscrit en complémentarité avec les réseaux des femmes existants, en favorisant la proximité géographique et l’interministérialité. Pour ce lancement, une centaine de femmes de la région a été invitée à participer à une table-ronde animée par :

- Isabelle Roux-Trescases, directrice départementale des finances publiques de la Haute-Vienne et fondatrice de « Femmes de Bercy »,
- Laeticia Philippon, directrice départementale de la sécurité publique en Dordogne et membre du conseil d’administration de « Femmes de l’intérieur »,
- Violaine Chenel, 1er conseillère de la cour des comptes, présidente de l’association MOUVE,
- Isabelle Notter, directrice de la DIRECCTEDirection régionale des entreprises de la concurrence de la consommation du travail et de l'emploi Nouvelle-Aquitaine
- Marie-Françoise Lebon- Blanchard, présidente de l'association "Femme de Justice".

 

table ronde réseau

 

L'égalité entre les femmes et les hommes a été déclarée « Grande cause du quinquennat » par le Président de la République. Elle fait l'objet en Nouvelle-Aquitaine d'une politique publique intégrée, volontariste et partenariale qui s’établit autour de quatre objectifs : lutter contre toutes les violences faites aux femmes, diffuser la culture de l'égalité, en particulier auprès des jeunes, promouvoir l'égalité professionnelle et améliorer les droits sociaux, garantir l'exemplarité de l’État dans la région.