Communiqués et dossiers de presse

Commission départementale d’aménagement commercial

 
 

La commission départementale d’aménagement commercial s’est réunie ce mercredi 7 mars 2018.

Les dossiers suivants ont été examinés :

  • PINEUILH : Extension d’un ensemble commercial de 700 m² du magasin « Centrakor » d’une surface de vente actuelle de 1 200 m² portant la surface de vente totale à 1 900 m², situé Avenue de la Résistance. Le projet est déposé par la SCI LES BOUCHETS : autorisé

 

  • SAINTE-EULALIE : Création d’un magasin « Intersport » d’une surface de vente de 2 671 m², situé 40-44-48, avenue de l’Aquitaine. Le projet est déposé par la SCI SACHAVI : refusé

 

  • SAINTE-EULALIE : Extension d’un ensemble commercial de 150 m² de surface de vente du magasin « La Foir’Fouille » d’une surface de vente actuelle de 1 754 m² portant la surface de vente totale à 1 904 m², situé 26, avenue de l’Aquitaine. Le projet est déposé par la SARL Société à responsabilité limitée SEA DISTRIBUTION : autorisé

 

  • ARTIGUES-près-BORDEAUX : Création d’un ensemble commercial comprenant un hypermarché « Intermarché » d’une surface de vente de 4 285 m², 2 cellules non alimentaires de 1 400 m² chacune, 1 cellule non alimentaire de 262 m² et 1 centre auto « Delko » d’une surface de vente de 37 m² soit une surface de vente totale de 7 384 m², situé au lieu-dit Feydeau. Le projet est déposé par la SA L’IMMOBILIERE EUROPEENE DES MOUSQUETAIRES : refusé

 

  • BLANQUEFORT : Création d’un magasin « Lidl » d’une surface de vente de 1 422 m², situé le long de l’Avenue du 11 Novembre 1918 et à droite de la rue de Tujean. Le projet est déposé par la SARL Société à responsabilité limitée HOF: autorisé

 

  • TALENCE : Extension d’un cinéma « UGC » composé de 11 salles et de 2 315 places, par la création d’une salle supplémentaire comportant 111 places, soit au total 12 salles et 2 426 places, situé Allée du 7ème Art. Le projet est déposé par la SAS UGC CINE CITE : refusé

 

 

La commission départementale d’aménagement commercial est composée de 11 membres : 7 élus locaux (le maire de la commune d’implantation ou son représentant, le président de l’établissement public de coopération intercommunale à fiscalité propre dont est membre la commune d’implantation ou son représentant, le président du syndicat mixte ou de l’établissement public de coopération intercommunale mentionnée à l’article L.122-4 du code de l’urbanisme chargé du schéma de cohérence territoriale dans le périmètre duquel est situé la commune d’implantation ou son représentant ou, à défaut, le maire de la commune la plus peuplée de l’arrondissement ou, à défaut, un membre du conseil départemental, le président du conseil départemental ou son représentant, le président du conseil régional ou son représentant, un membre représentant les maires au niveau départemental, un membre représentant les intercommunalités au niveau départemental) et 4 personnalités qualifiées (deux en matière de consommation et de protection des consommateurs et deux en matière de développement durable et d’aménagement du territoire). Si la zone de chalandise s’étend à d’autres départements, deux personnes par département concerné (un élu et une personnalité qualifiée) sont conviées et participent au vote. La CDAC Commission départementale d'aménagement commercial est présidée par le préfet qui ne prend pas part au vote.