Communiqués et dossiers de presse

Déviation du Taillan-Médoc : l'Etat et le département font appel (2/10/15)

 
 

Le 30 juillet dernier, le Tribunal Administratif de Bordeaux a annulé deux arrêtés préfectoraux qui ouvraient la voie à la réalisation de la déviation du Taillan-Médoc.

L'Etat, en la personne de Madame la Ministre de l'Ecologie, du Développement durable et de l'Energie, et le Département de la Gironde ont décidé conjointement de faire appel, de ces décisions, assorti d'une demande de sursis à exécution, pour permettre le lancement des travaux.

Ce projet d'infrastructure routière est en effet une priorité, car il permet tout à la fois :

- de réduire le trafic de transit dans la traversée urbaine de la commune du Taillan-Médoc (20 000 véhicules/jour) et notamment le trafic de poids-lourds  (1300 poids-lourds/jour), avec des conséquences en termes de sécurité, de qualité de vie et d'émission de CO2,

- d'améliorer l'accessibilité des zones urbanisées du Nord Ouest de la métropole et de son bassin d'emplois,

- de désenclaver le Nord Médoc, et contribuer à son développement économique.

Cet engagement commun atteste de la volonté de l'Etat et du Département de voir aboutir cette opération fortement attendue par les habitants et leurs élus.