Communiqués et dossiers de presse

Exercice national de sûreté nucléaire les 23 et 24 novembre 2016

 
 

Les 23 et 24 novembre 2016, l’Etat et EDF Electricité de France ont organisé un exercice sûreté nucléaire / sécurité civile au Centre Nucléaire de Production d’Electricité du Blayais et dans la zone des 10 kilomètres autour de la centrale.

Cet exercice, à dominante sûreté nucléaire et sécurité civile, a pour objectif de tester le dispositif d’alerte et l’organisation de crise qui seraient déployés par les pouvoirs publics et EDF Electricité de France afin d’assurer la protection de la population dans l’hypothèse d’un accident nucléaire.

La centrale du Blayais simulera le 23 novembre 2016, à partir d’un scénario fictif non connu des participants, un accident technique qui nécessitera la mise en œuvre des dispositions prévues par son Plan d’Urgence Interne (PUI). L’exercice permettra de tester la chaîne de décisions de l’Etat dans le cadre d’un déclenchement fictif par le préfet d’Aquitaine du Plan Particulier d’Intervention (P.P.I.).

Joué en météo réelle, il conduira le préfet à tester la mise en œuvre d’un certain nombre de dispositions prévues par le PPIPlan particulier d'intervention  :

  • les relevés de mesures de radioactivité dans l’environnement par des équipes spécialisées ;
  • les barrages routiers filtrants par les services de gendarmerie ;
  • la mise à l’abri des élèves des établissements scolaires et l’évacuation des écoles primaires de Braud et Saint Louis et Saint-Lambert de Pauillac ;

L’exercice mobilisera les personnels d’astreinte de la centrale nucléaire du Blayais, les appuis techniques d’EDF Electricité de France au niveau national, et les circuits d’expertise, de contrôle et de décision des pouvoirs publics, ainsi que les différents services opérationnels de l’Etat (Préfecture, Gendarmerie Nationale, S.D.I.S., ARSAgence régionale de santé, DDPPDirection départementale de la protection des populations, DDCSDirection départementale de la cohésion sociale, les communes etc.) et autorités indépendantes (IRSN, CEA, ASN).

Les élus locaux seront étroitement associés au déroulement de l’exercice. Cet exercice, à caractère obligatoire, a pour objectif d’améliorer davantage encore l’information des populations. Cette simulation s’inscrit dans le cadre du programme national d’exercices élaboré par les pouvoirs publics et EDF Electricité de France pour l’ensemble des centrales du parc nucléaire français.