Communiqués et dossiers de presse

Incendies en Gironde - Juillet 2015

 
 
Incendies en Gironde - Juillet 2015

Suite au départ d’un feu vendredi 24 juillet 2015 sur les communes de Saint-Jean-d’Illac et Pessac d’importants moyens de lutte sont mobilisés sur la zone.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

L'incendie de Saint-Jean d'Illac et Pessac est désormais éteint

Le feu qui s'est déclaré dans l'après-midi du vendredi 24 juillet et qui a brûlé 570 hectares de forêt de pins sur les communes de Saint-Jean-d'Illac et Pessac, est désormais éteint.

Les moyens terrestres et aériens, mobilisés sur décision du ministre de l'intérieur (jusqu'à 7 avions bombardiers d'eau et 660 sapeurs-pompiers au plus fort de la crise) quittent progressivement la zone. Le dernier axe routier, dont la circulation était restreinte (RD 211), vient d'être ouvert.

La surveillance du feu sera désormais assurée par 6 moyens de lutte des pompiers de la Gironde (soit une quarantaine de sapeurs-pompiers) et par les moyens communaux de Saint-Jean-d'Illac et Pessac. Ces moyens communaux seront renforcés par ceux d'autres communes solidaires par l'intermédiaire de l'association de défense des forêts contre l'incendie (DFCI). Des reconnaissances aériennes seront également effectuées dans la journée par l'hélicoptère du SDIS.

Il est possible que des fumées réapparaissent dans les prochains jours sur la zone brûlée. Celles-ci seront traitées par les moyens de lutte restés sur place.

Le préfet Pierre DARTOUT salue de nouveau le courage et l'engagement des personnels engagés dans la lutte contre le feu, sapeurs-pompiers, forces de l'ordre et collectivités territoriales, qui ont permis de faire en sorte que cet important sinistre n'entraîne ni victime, ni dégradation d'habitation.

 

 

Communiqué de presse du 28 juillet 2015 : point de situation à 10h00

La situation évolue très favorablement et le retour progressif à la normale se confirme. Pour autant, le feu n'est pas encore totalement circonscrit.

Plus de 400 sapeurs pompiers sont mobilisés sur le terrain pour assurer la surveillance du 580 hectares brûlés. 2 canadairs restent prépositionnés sur la base aérienne de Mérignac pour  intervenir sur d'éventuelles reprises de feu mais également sur d'autres feux qui pourraient naître ailleurs sur le département, comme hier en fin d'après midi à Lanton (7 hectares brûlés).

Au vue de la situation météorologique favorable (pas de vent et des températures moins chaudes), Pierre DARTOUT, préfet de la région Aquitaine, préfet de la Gironde, a décidé d'autoriser les dernières personnes qui étaient encore évacuées à réintégrer leurs domiciles à partir de 10h00. Il s'agissait des 10 maisons les plus proches de la lisière où les pompiers continuaient d’intervenir.

Il a également décidé de la réouverture à la circulation de la RD 1250 entre Bordeaux et Arcachon. A contrario, la RD 211 ainsi que certaines voies communales resteront fermées afin de permettre la bonne circulation des engins.

Enfin, pour ce qui concerne la clinique des Pins, la réintégration des patients devrait avoir lieu dans la courant de la journée ou demain au plus tard, en lien avec l'ARSAgence régionale de santé.

 

Communiqué de Presse du 27 juillet 2015 : point de situation à 17h00

Suite au départ d'un feu et de son évolution rapide, il a été nécessaire de procéder à une opération d’évacuation de 120 habitations sur les communes de Saint-Jean-d'Illac et de Pessac vendredi et samedi derniers.

Un engagement très important de moyens terrestres et aériens décidé par le ministre de l’Intérieur Bernard CAZENEUVE a permis de stabiliser le feu et d’enregistrer des progrès décisifs pour la lutte contre le feu.

Bien qu’il ne soit pas totalement circonscrit, le Préfet de la Gironde Pierre DARTOUT , en accord avec les maires de Pessac et de Saint-Jean-d'Illac, a décidé d’autoriser progressivement le retour à leurs domiciles des habitants des quartiers évacués, à l’exception des maisons les plus proches de la lisière où les pompiers continuent d’intervenir.

Néanmoins, le risque, bien que moins important, demeure. Si les prévisions météorologiques n’étaient pas confirmées, l’apparition de rafales de vent et un changement de direction de celui-ci pourrait conduire le préfet de décider éventuellement d’une nouvelle d’une évacuation.

En ce qui concerne, la maison de santé « Les Pins » de Pessac, les services travailleront avec l’Agence Régionale de Santé d’Aquitaine pour permettre la réintégration des patients dans les conditions optimales à partir de demain.
Les populations concernées sont invitées à se rapprocher des services des mairies et des forces de l'ordre.

Le préfet tiendra un nouveau point de situation à 18h30 qui sera suivi d'un point-presse.

 

 

 

Communiqué de Presse du 26 juillet 2015 : point de situation à 21h00

Le feu qui s'est déclaré dans l'après-midi du vendredi 24 juillet et qui a brûlé 550 hectares de forêt de pins sur les communes de Saint-jean-d'illac et Pessac, est ce soir stabilisé.

D'importants moyens terrestres et aériens ont été mobilisés à la demande de Bernard CAZENEUVE Ministre de l'Intérieur : 7 avions bombardiers d'eau et 660 sapeurs-pompiers issus de Gironde et de départements de toute la France, et parmi eux des militaires de la sécurité civile. Le préfet salue le courage et l'engagement des personnels engagés dans la lutte contre le feu, sapeurs-pompiers, forces de l'ordre et collectivités territoriales.

Malgré une météo défavorable, leur action a permis de traiter rapidement de nombreuses reprises de feu entraînées par les rafales de vent. La surface du sinistre n'a a que faiblement augmenté.

Aujourd'hui, aucune habitation n'est touchée et il n'a pas été nécessaire d'évacuer de nouvelles personnes.

La situation demeure préoccupante car les prévisions météorologiques restent défavorables. Les moyens de renforts ainsi que les avions bombardiers d'eau seront maintenus, ce qui représente un effort de très grande ampleur.

Dans ce contexte de risques persistants, le retour des 500 personnes évacuées hier et avant hier (120 habitations) dans leur domicile n'est pas possible ce soir.

Des dérogations ont été prises en concertation avec les maires des communes de Saint-Jean-d'Illac, Pessac et Cestas pour permettre aux salariés,  clients et fournisseurs d'avoir accès à leurs entreprises demain à partir de 5h00. Sont concernées les zones d'activités de Gazinet, Toctoucau et des Cantines.

Le préfet de la région Aquitaine, préfet de la Gironde, Pierre Dartout, fera un nouveau point de situation demain matin à 7h30 au poste de commandement. Il sera suivi d'un point presse.

 

 

Communiqué de Presse du 26 juillet 2015

Incendies : interdiction temporaire de survol de la zone d’intervention de Saint-Jean-d’Illac et de Pessac

Suite au départ d’un feu vendredi 24 juillet 2015 sur les communes de Saint-Jean-d’Illac et Pessac d’importants moyens de lutte sont mobilisés, notamment 7 bombardiers d’eau et plus de 500 pompiers sur la zone.

Afin de ne pas perturber le travail d’intervention des équipes de secours tant au sol que dans les airs, le préfet de la Gironde a pris un arrêté créant une zone d’interdiction temporaire de survol sur un quadrilatère s’étendant entre les routes départementales RD211, RD1250, RD214 et RD106.

Les limites verticales de cette zone d’interdiction sont comprises entre le sol et un plafond de 3 300 pieds, soit 1 005 mètres d’altitude. Seuls sont autorisés les appareils en intervention incendie et aéronefs d’État ainsi que les arrivées et départs de l’aéroport de Bordeaux-Mérignac.

La zone d’interdiction temporaire de survol est active entre midi ce dimanche 26 juillet 2015 et 8h le mardi 28 juillet 2015. Tout survol de la zone est donc interdit sans autorisation préalable et passible de poursuites pénales.

Le préfet appelle chacun à la plus grande vigilance et au respect des consignes transmises par les services de secours.

A télécharger : 

 

Communiqué du Ministère de l'Intérieur du 25 juillet 20h08

Compte-tenu de la reprise de divers foyers d'incendie à proximité de zones d'habitation en Gironde, Bernard Cazeneuve a décidé la mobilisation de renforts supplémentaires pour venir renforcer les actions destinées à circonscrire les feux. 

4 colonnes de renfort formées par plus de 300 sapeurs-pompiers et une section de 25 militaires de la Sécurité civile sont mises à disposition du préfet de la Gironde pour épauler les 350 sapeurs-pompiers et 200 véhicules d'intervention déjà présents sur site. 5 avions bombardiers d'eau continueront d'opérer jusqu'à la tombée de la nuit.

Les interventions sont rendues compliquées par le vent fort. Toutes les mesures sont mises en œuvre pour assurer la protection des riverains.

Bernard Cazeneuve salue les acteurs engagés sans relâche sur le terrain et les assure de la solidarité nationale pour lutter contre ces feux.

 

 

Communiqué du Ministère de l'Intérieur du 25 juillet 12h12 

www.interieur.gouv.fr/Actualites/Communiques/Renforts-dans-la-lutte-contre-l-incendie-en-Gironde

Bernard CAZENEUVE, ministre de l'Intérieur, a décidé la mobilisation de 6 bombardiers d’eau (4 Canadair et 2 Dash) et d’1 avion de reconnaissance de la Sécurité civile  pour soutenir les opérations de lutte menées par les sapeurs-pompiers contre l’important feu de forêts situé autour de Saint-Jean d’Illiac.

Durant la nuit, la progression de l’incendie s’est ralentie. 340 hectares ont été parcourus à cette heure. Aucune victime n’est à déplorer et aucune habitation n’a été détruite.

L’évolution de la situation n’a pas rendu nécessaire de nouvelles évacuations préventives après celles d’une centaine de personnes réalisées hier.  

Ce samedi 25 juillet, 300 sapeurs-pompiers du service départemental d’incendie et de secours de la Gironde et des SDIS de la zone de défense et de sécurité sud-ouest poursuivent leur action sous la direction du Préfet de la Gironde pour maîtriser le sinistre puis l’éteindre complètement.  

Bernard CAZENEUVE, ministre de l'Intérieur, salue l’engagement et le professionnalisme des sapeurs-pompiers et des équipages de la Sécurité civile, qui œuvrent sans relâche depuis vendredi après-midi, dans des circonstances difficiles, pour protéger les personnes et les biens.

 

 

Communiqué du Ministère de l'Intérieur du 25 juillet 0h35

www.interieur.gouv.fr/Actualites/Communiques/Evolution-de-l-incendie-en-Gironde

Bernard CAZENEUVE, ministre de l'Intérieur, se tient informé en permanence de l'évolution de la situation en Gironde où depuis le milieu d’après-midi du vendredi 24 juillet, 250 sapeurs-pompiers du Service Départemental d’Incendie et de Secours de la Gironde, renforcés par les SDIS des départements limitrophes, luttent contre plusieurs foyers d'incendie.

Plus de 40 véhicules de lutte contre les feux de forêt sont mobilisés. Le feu le plus important a parcouru à cette heure plus de 350 hectares sur la commune de St-Jean d'Illac.

A titre préventif, le préfet a décidé l'évacuation d'une centaine de maisons dont les occupants ont tous été pris en charge. A ce stade, aucun bâtiment n'a été brûlé.

Toute la journée, 5 bombardiers d'eau de la Sécurité Civile ont soutenu l'action des forces terrestres pour circonscrire le sinistre. Le préfet de la Gironde dirige les opérations de secours.

Bernard CAZENEUVE, ministre de l'Intérieur, adresse tout son soutien aux sapeurs-pompiers et équipages de la sécurité civile mobilisés sur site. Des renforts supplémentaires pourront être mobilisés selon l'évolution de la situation.

 

 

Tous les communiqués du Ministre de l'Intérieur : www.interieur.gouv.fr/Actualites/Communiques