Communiqués et dossiers de presse

Nouveau soutien en faveur de la filière viti-vinicole

 
 

Le préfet de la région Nouvelle-Aquitaine, Didier LALLEMENT, et le président du comité régional de l’INAO Aquitaine, Bernard FARGES, saluent la décision prise hier par le comité national de l'INAO, d'augmenter le niveau du volume complémentaire individuel (VCI) à  20 % maximum du rendement du cahier des charges et de faire évoluer de 30 à 50% le plafond cumulé (la réserve constituable) sur 3 ans.

Cette décision permettra de renforcer la résilience des exploitations face aux aléas climatiques et à leur récurrence, en jouant un rôle équivalent à celui d’une assurance récolte. Ainsi, les volumes complémentaires cumulés pourront être revendiqués en appellation d’origine en cas de récolte déficitaire.

Le VCI est un outil important pour la filière viti-vinicole. Il permet de pallier les variations de vendanges en tirant profit des années exceptionnelles où rendement et qualité se conjuguent  au bénéfice de celles victimes de faibles rendements notamment suite à des accidents climatiques.

Le comité national de l’INAO a par ailleurs donné un avis favorable à la demande d’expérimentation pour les vins liquoreux (Monbazillac, Sauternes et Barsac).

Ces décisions du comité national devront s'accompagner de modifications des décrets relatifs au VCI.

> 2018-06-21-Conseil national INAO - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,10 Mb