Communiqués et dossiers de presse

Risque de crue maritime d'ampleur exceptionnelle et d'une durée limitée autour de Bordeaux

 
 
La conjugaison de forts coefficients de marée, d'une dépression entraînant une élévation de l'eau (surcote) et du ruissellement des pluies tombées ces derniers jours pourrait entraîner autour de la confluence de la Garonne et de la Dordogne des crues d'une ampleur exceptionnelle et d'une durée limitée.

Demain matin à marée haute (9h15), selon les dernières prévisions, la hauteur de l'eau, qui était de 6,71 ce matin, pourraient se situer entre 6,90 m et 7,15 m, avec des incertitudes qui ne pourront être levées que demain matin. La limite inférieure de cette prévision correspond aux crues de janvier 2014. La limite haute correspond à un phénomène exceptionnel, au-delà de la référence historique de la tempête de 1999 (7,05m). Ce scénario défavorable entraînerait pendant quelques heures des inondation dans certains quartiers, notamment Bastide et Bacalan à Bordeaux, les centre-ville de St Louis de Montferrand, d'Ambès, ainsi que d'autres communes riveraines du fleuve. L'estuaire de la Gironde est aussi concerné par la vigilance orange.

C'est pourquoi le préfet a activé le centre opérationnel départemental et a recommandé aux maires concernés, qu'il a réunis cet après-midi avec les services de l'Etat, d'activer leur plan communal de sauvegarde, afin d'alerter ce soir les populations du risque de crue.
Une attention particulière est portée aux sites industriels, aux écoles et aux établissements accueillant des personnes âgées.

La circulation routière sera perturbée. A titre préventif, des routes seront fermés dès 5h du matin, notamment les quais de la rive droite de la Garonne dans l'agglomération, la route départementale qui fait le tour de la presqu'île d'Ambès, et la route de Labarde.

Les usagers sont invités à emprunter les axes les plus éloignés des abords des fleuves.

Le préfet recommande la plus grande vigilance aux riverains des fleuves, et les invite à se tenir informés de la situation par les médias et au contact de leurs municipalités.