Communiqués et dossiers de presse

l'Etat soutient les actions de développement économique de la chambre régionale de métiers

 
 

L’État, à travers le dispositif DEVECO, apporte un soutien financier aux actions de développement économique du réseau des Chambres de métiers et de l’artisanat. Ce dispositif donne lieu à des conventions annuelles conclues entre les Chambres régionales de métiers et de l’artisanat et les préfets de Région.

En Nouvelle-Aquitaine, le réseau des chambres des métiers et de l’artisanat, a relevé le défi, cette année pour la première fois, de mettre en place un programme d’actions à l’échelle des 12 départements qui sera coordonné par la chambre régionale de métiers et de l’artisanat. Ce travail est le résultat d’un partage et d’une co-construction impliquant toutes les entités du réseau et les services de l’Etat (Direccte) qui a permis d’identifier les deux actions inscrites à la convention signée par le président de la chambre régionale de métiers et de l’artisanat et le préfet de région Nouvelle-Aquitaine :

- La sécurisation des projets de transmission ou reprise d’entreprise

Pour l’Etat, il s’agit de décliner en région la politique nationale pilotée par le « Réseau Transmettre et Reprendre ». Les chambres de métiers et de l’artisanat mettent en œuvre des actions de sensibilisation à la transmission reprise (semaine de la transmission, villages de la reprise, etc), des diagnostics-évaluation des entreprises à céder et des accompagnements des projets de reprise. L’enjeu est majeur puisque 27 % des chefs d’entreprises ont plus de 55 ans et 19 % plus de 58 ans.

- Le soutien aux filières artisanales

Ce sont les activités des métiers de bouche qui sont plus particulièrement ciblées par ces actions  qui visent à améliorer leur compétitivité. Outre l’accompagnement des projets de développement des entreprises, les chambres de métiers et de l’artisanat mettent en place des actions de valorisation et de promotion : concours Crème des Pâtissiers, Artisans Gourmands, Saveurs Artisanes.

Au total, 4 600 entreprises ou porteurs de projet bénéficieront des actions mises en place par le réseau des chambres de métiers et de l’artisanat, dont 2000 dans le cadre d’accompagnements individuels. Le soutien financier de l’Etat pour ce programme s’élève à 423 822€  pour l’année 2016.