Sensibilisation des jeunes dans les collèges

 
 
Sensibilisation des jeunes dans les collèges

Face aux nombreux accidents chez les jeunes cyclomotoristes girondins, un module de sensibilisation "2RM" est désormais présenté aux collégiens des classes de 4ème et 3ème.

En 2007, la Gironde dénombrait près de 900 accidents de "2RM". En 2012, le nombre d'accidents a été de près 500 accidents. Aujourd'hui, cette tendance à la baisse doit se poursuivre afin de sauver des vies et des drames familiaux causés par des accidents qui pourraient être facilement évités.

Depuis le début de l'année et grâce à la complicité des chefs d'établissements des collèges girondins, la Mission Sécurité Routière présente aux élèves un module de sensibilisation "2RM" adaptés aux jeunes conducteurs de cyclomoteurs. Ce module de 50 minutes permet d'apporter des conseils et des astuces simples afin que les jeunes conducteurs de 2RM, ou les futurs titulaires du permis AM, puissent éviter les situations d'accidents.

 L'accent est mis sur la prudence , la vigilance  et l'anticipation . La sensibilisation aborde également le domaine du port d'équipements de protection, seule parade contre les chutes. Enfin, le sujet du débridage est évoqué lors d'un débat avec les jeunes. Ce phénomène est malheureusement très répendu dans cette catégorie d'usagers sans que leurs parents en soient réellement informés. L'objectif est de présenter les risques d'une telle situation de conduite. Être au guidon d'un engin débridé peut entrainer des difficultés de conduite mais aussi des problèmes mécaniques pouvant engendrer des chutes et/ou aggraver les conséquences corporelles et financières en cas d'accident.

Pour finir cette sensibilisation, une simulation de choc sur un casque est présentée à l'aide d'un casquochoc. La rapidité du choc (à 36 km/h) et le bruit créé par l'impact surprennent systématiquement les jeunes collégiens. Ces derniers imaginent très vite les conséquences d'un choc à une vitesse plus élevée...

Lors des présentations de ce module "2RM", les associations de parents d'élèves sont invités à venir assister à des sessions présentées dans les classes de 4ème et 3ème. Ainsi, le contenu du module peut, par la suite, être largement être diffusé auprès de l'ensemble des parents qui demeurent malgré tout responsables de leurs enfants.

En 3 mois, près de 2 000 élèves ont été sensibilisés à l'occasion d'interventions ponctuelles et dans le cadre des semaines de Sécurité routière d'arrondissement*.

(*) Exemple de semaine Sécurité routière d'arrondissement